OpenFC

Utilisation avancée

Le test de fonctionnement a permis d’expliquer quelques fonctions de base du logiciel DragonFrame afin de produire une animation avec le système OpenFC. Cet article va plus loin et détaille plusieurs astuces et fonctions avancées de DragonFrame qui permettent d’optimiser la réalisation d’animations avec le système OpenFC. Après avoir détaillé l’ensemble des fonctions dédiées aux commandes des axes, il explique comment calibrer DragonFrame de façon optimale pour un objectif particulier, utiliser efficacement la prévisualisation, gérer la Go-Motion et le Timelapse.

Les options d'axe

Première étape indispensable, bien comprendre toutes les fonctions associées au contrôle d'un axe et réparties sur trois zones différentes : la fenêtre de paramétrage de l'axe, la barre des fonctions de l'axe et enfin la zone...

Lire la suite...

Calibrer son objectif

Si vous avez suivi les étapes de test du système OpenFC, vous avez paramétré l'axe à 6000 pas par tour - il faut que le moteur fasse 6000 pas pour que l'engrenage à la sortie du module fasse exactement 1 tour complet...

Lire la suite...

Paramétrer son objectif

Pour paramétrer correctement DragonFrame par rapport aux caractéristiques d'un objectif précis, il faut connaître deux de ses "mensurations"...

Lire la suite...

Les fonctions de prévisualisation

Pour mettre au point une animation complexe avec le système OpenFC, il est important de pouvoir la prévisualiser avant la prise de vue finale. Pour prévisualisez une animation complète, dans la fenêtre ARC Motion Control...

Lire la suite...

Stop Motion et Go Motion

Depuis la version 3.5 de DragonFrame, il est possible de faire des prises de vue en go-motion. La différence avec la stop motion est quelle permet d'ajouter un flou de mouvement aux images et de rendre moins saccadé le résultat final.

Lire la suite...

A propos du Timelapse

La fenêtre pour paramétrer les Timelapse dans DragonFrame n'est pas très explicite concernant le délai entre deux images. Un petit test permet de comprendre pourquoi : si on lance un timelapse avec le réglage par défaut, soit...

Lire la suite...



Ces différentes astuces permettent d’aller plus loin avec le système OpenFC… mais il est possible d’imaginer davantage. Ce qui serait intéressant, c’est de pouvoir préparer une animation complexe en 3D, permettant de bénéficier de fonctions d’animation avancées et de la prévisualisation en temps réel de l’animation, de la profondeur de champ et du cadrage ! La plupart des logiciels de 3D offrent ces possibilités, et ce qui permettrait d’en faire bénéficier le système OpenFC serait de pouvoir faire dialoguer un logiciel de 3D avec DragonFrame. A moins que le système OpenFC ne puisse aussi être directement commandé depuis un logiciel de 3D, permettant de faire du temps réel et du « temps réel différé »… C’est sur ces chemins que conduit la prochaine partie de ces tests… à venir !

Laisser une réponse

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

*