Warning: Declaration of Portfolio_Walker::start_el(&$output, $category, $depth, $args) should be compatible with Walker_Category::start_el(&$output, $category, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/clients/3e3e89d0c6561c4d299b94f38d306694/web/wp-content/themes/kingsize/functions.php on line 412

Warning: Declaration of description_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/clients/3e3e89d0c6561c4d299b94f38d306694/web/wp-content/themes/kingsize/lib/menu-walker.php on line 68
Crealyse | Paramétrer son objectif

Paramétrer son objectif

Pour paramétrer correctement DragonFrame par rapport aux caractéristiques d’un objectif précis, il faut connaître deux de ses « mensurations » (voir pour cela la partie Calibrer son objectif). Il faut ensuite paramétrer en conséquence la fenêtre de configuration de l’axe dans DragonFrame.

Paramétrer le nombre de pas :

La partie précédente a permis de calculer le ratio entre l’engrenage du module d’entrainement et celui monté sur la bague de mise au point. Sachant qu’il faut 6000 pas au moteur pour faire faire un tout à l’engrenage du module d’entrainement, il en faut 6000 x ratio pour faire faire un tour complet à la bague de mise au point.
A ce stade, il y a deux choix possibles : entrer directement cette valeur avec « Rot » comme unité, ou diviser la valeur par 360 avec « Deg » comme unité. Pour l’exemple choisit dans la partie précédente, le résultat serait de 6000 x 2,694 = 16164 pas par rotation ou 44,9 pas par degré.
Choisir « Rot » donne un résultat plus précis, surtout pour paramétrer ensuite les limites.
Choisir « Deg » donne un résultat plus naturel et facile à interpréter mais moins précis car DragonFrame n’accepte que des nombres entiers – il n’est malheureusement pas possible d’entrer une valeur à virgule.

Parametre nombre de pas par unité

Paramétrer les limites :

Si vous avez suivi la partie précédente, vous connaissez aussi le débattement de la bague de mise au point de votre objectif entre la mise au point la plus proche et la mise au point à l’infini. Dans la fenêtre de configuration de l’axe, en bas à droite, cochez les deux cases « Soft Limits ». Laissez la première des deux valeurs sur zéro.
Dans la seconde, si les unités choisies sont de type « rot », entrez directement le chiffre trouvé à l’étape précédente. Si elles sont de type « Deg » multipliez d’abord la valeur par 360. Pour l’exemple choisit, cela donnerait 0,4366 Rot ou 157,176 Deg.

Parametre Limites

Il se peut que vous ne parveniez pas à entrer un chiffre à virgule pour la limite supérieure – certaines versions de DragonFrame ne le permettent pas. Pour y parvenir malgré tout, décochez la case de la limite supérieure puis fermez la fenêtre de paramétrage de l’axe. Dans la barre des options de l’axe, double cliquez sur le chiffre indiquant la position réelle du moteur (en blanc) et entrez la valeur de la limite haute. Une fois le moteur positionné, cliquez sur le menu de l’axe et choisissez « Définir limite supérieure ».
DragonFrame est maintenant paramétré pour 1) donner la valeur de rotation de la bague de mise au point et 2) pour ne pas dépasser les limites de mise au point de l’objectif. Une fois ces paramètres intégrés, on peut sauvegarder définitivement les réglages dans un fichier : toujours dans la fenêtre de configuration de l’axe, cliquez sur la liste déroulante « Preset » tout en haut à droite, choisissez « Sauvegarder sous » et sélectionner où sauvegarder le fichier. Il suffit de sauvegarder un fichier par objectif pour pouvoir rapidement jongler entre différentes configurations, de façon fiable et rapide.

Laisser une réponse

Les champs marqués d'une * sont obligatoires